Ashley Monroe: « The Blade »

Il existe toute une pléthore de musiciennes qui on renouvelé la country mainstream en portant leur focus sur ses racines et en s’efforçant de la nourrir de textes plus ptofonds qu’à l’origine.

Après Like A Rose, ce deuxième album de Ashley Monroe prouve qu’elle est capable de générer des melodies variées et néanmoins une musique qui soit honnête. Elle est aidée pour cela par une voix bien cadencée mais c’est avant tout son écriture farouche et indépendante qui la rend si différente avec sa peinture de personnages vivaces et forts un répertoire qui va du bluegrass à des tonalités plus contemporaines.
spotify:track:7cE7GMOD72jpRFvo6xO4sm

La chanson titre s’empare de la tradition sonique au moyen d’un violon, elle s’en échappe sur « Sixie » ou le honlie-tonk nostalgique de « If The Devil Don’t Want Me » et le merveilleusement léger « Wildflowers ».

On pourrait apparenter Monroe à Dolly Parton ; elle reprend sa vivacité et son excentricité et aux côtés de Angaleena Presley elle revivifie une country qui sort enfin de son moule conventionnel.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s