Love Amongst Ruin: « Lose Your Way »

Dirigé par l’ancien batteur de Placebo, Steve Hewitt, Lose Your Way est le deuxième album de Love Amongst Ruin. un projet dans lequel figure Perry Bamonte de The Cure assurant la basse durant les tournées.

Le disque a une atmosphère assez sombre, en particulier avec des guitares plongées dans de la reverb qui complémentent la voix de Hewitt ainsi que ses textes. Ces procédés donnent à Lose Your Way une tonalité assez entraînante, semblable à celle qu’aurait une motrice dont chaque chanson serait un stop à peine marqué.

De ce point de vue, les comparaisons avec Placebo seront inévitables mais Love Amongst Ruin fait montre d’un son bien plus lourd. Ce sont surtout les tonalités de six cordes qui sont les éléments « moteurs » de l’opus ; pleins de riffs fuzzy et de drones, un mélange qu’apprécieraient autant les fans de hard rock que ceux de shoegaze.

Le « single », « Lose Your Way » marquera le rythme de la manière la plus explicite et accrocheuse mais on notera également « Swan Killer », « Paper Tigers » et un « Oh God » qui, moins agressif, encadre un album lui apportant une pause bienvenue avant qu’il ne se remette en route.

**1/2

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s