The Chemical Brothers: « Born In The Echoes »

Des Chemical Brothers on sait à quoi s’attendre, un peu comme un train qui, à intervalles plus ou moins réguliers, reconstitue un trajet préétabli. Born In The Echoes est leur huitième opus et il suit la bande originale de Hanna et un disque « live » Don’t Think.
On aurait beau jeu de gloser sur ce qu’un tel titre pouvait signifier mais ici le duo semble voiloir s’extirper d’une formule (le falsetto sur les titres « rave ») et la collaboration de Annie Carke (St. Vicent) redonnant lustre et crédibilité aux frangins (« Under Neon Lights »).

On notera la particpation de Cate Le Bon dont on ne peut que se réjouir sur la chanson titre et une autre, tout aussi intéressante, de Beck sur un final à rendre béat : « Wide Open ».

Les O-Tips, eux, interviennent sur « Go » et là on se dit que notre duo s’est bien mal emmanché ; heureusement le coup de génie qu’est l’apparition de Back rattrapera un tout qui est de plus en plus la même antienne et de moins en moins quelque chose de différent.

**

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s