Spraynard: « Mable »

Le pop punk arrive-t-il enfin en « âge de raison » en se montrant intropsectif ? Le troisième album de Spraynard semble en tous cas confirmer que le combo s’éloigne du Funtitled qui illustrait avec à propos son précédent opus pour faire, avec Mable, un disque qui ne les met plus sur le registre des vannes prépubères pour se concentrer sur un question : « Comment puis-je m’améliorer ? », sans doute plus légitime que cette préoccupation sur les rages adolescentes.

L’humour est toujours là, mais il est nimbé de sérieux et sous la façade du « fun » de nombreuses craquelures prennent place. La musique reste quasiment identique, des accroches pop anthémiques, la thématique est axée sur la dépression (« Applebee’s Bar » et son évocateur « I used to think I was a saviour/ Now see I am nothing »), la quête identitaire (« Buried » et son « I just want to know what it’s like to be alright »), bref Spraynard s’est assagi et verse même dans le féminisme avec « Listen To Me ».

Des titres laborieux comme « Bench » vont empeser l’évolution mais, heureusement, le groupe gardera assez de légèreté pour briser nos cœurs , certes, mais à une vitesse plus légère.

***1/2

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s