Frankie & The Hearstrings: « Decency »

Il y aura toujours, en Grande-Bretagne, un marché pour les « guitar bands » qui semblent faire partie d’une scène musicale appréciant de voir des groupes donner leur propre vision de l’Angleterre moderne à grand renfort de guitares frappées avec détermination.

Frankie & The Heatstrings en sont, avec Decency, à leur troisième album et les seules viariations qu’il injecte seront, d’une part une touche de rock progressif censée accompagner la vitaité de la pop et l’ajout de leader de Futureheads à leur lineup.

Pour le reste on retrouvera une formule bien éprouvée ; une once de Dexys Midhight Runners apportée par les cuivres et du Maximo Park à son plus agité. Decency semble arriver une décennie trop tard d’autant que les compositions sont délivrées de manière formelle par les vocaux sans âme de Frankie Francis.

Ce n’est qu’au fond un disque à moitié achevé dans lequel la sensation qui domine est que le groupe n’a pas poussé l’effort à livrer un produit tout simplement décent.

**

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s