No BS: Just Rock & Roll!

Tant qu'il y aura du Rock!

Thundercat: « The Beyond/Where the Giants Roam »

Sous le nom de scène de Thundercat se dissimule un bassiste deLos Angeles nommé Stephen Bruner dont l’intéressante carrière l’a fait apparaître dans To Pimp a Butterfly de Kendrick Lamar et à collaborer avec The Flying Lotus.

Ces deux manifestations ont été bien reçus c’est pourquoi l’annonce de ce mini album nommé The Beyond/Where the Giants Roam a fait se dresser certaines oreilles d’autant qu’il s’agit de son premier opus depuis Apocalypse en 2013.

Ce projet est long de six plages et il explore la jazz-funk avec Flyng Lotus aux manettes et le légendaire Herbie Hancock aux claviers accompagnant le voyage synthétique qu’est « Lone Wolf & Club ».

Le fait que Bruner abandonne sa basse est un acte de bravoure révélateur de l’esprit d’aventure qui caractérise ce disque. « Them Changes » pioche dans la soul-funk des 70’s, « Song for the Dead » vire du côté de paysages oniriques et « Where the Giants Roam/Field of the Nephilim » n’hésite pas à enfoncer, un peu trop ?, le clou du « trippy ».

Le tableau sera complet avec « That Moments » qui pousse aussi loin que le jazz peut aller et c’est muni de ce robuste document musical qu’on peut envisager une suite encore plus intrépide.

 

2 juillet 2015 - Posted by | Chroniques "Flash" |

Aucun commentaire pour l’instant.

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :