Matchess: « Somnaphoria »

Somnaphoria est un disque assez incroyable, réalisé par Whitney Johnson une musicienne de Chicago enregistrant sous le nom de Matchess c’est un opus qui conviendra à merveille à ceux qui apprécient l’electro-pop quand il se pare d’habits de ce que l’on nomme le « modern classic ».

Foin d’étiquettes pourtant car c’est album fait montre d’influences touts aussi disparates les unes que les autres : il contient une esthétique cherchant la béatitude ambient, mais aussi la nostalgie et, dans ses influences, on pourra discerner Suicide, Steve Reich, Leslie Winer et Van Dyke Parks.

Soniquement le résultat est fait de tonalités synthétiques qui semblent interprétées sous l’eau, de percussions programmées de la façon la plus minimale qui soit, d’arrangements à cordes luxuriants et de vocaux passés au processeur.

Le climat versera alors soit dans le cinématographique soit dans l’intimiste et pourrait ainsi faire la bande-son idéale d’un documentaire de style National Geographic. Toujours est-il que c’est un 2° opus fluide et confiant qui nous mettra en attente de ce qui doit constituer une trilogie.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s