Rickie Lee Jones: « The Other Side of Desire »

Est-il concevable qu’une artiste comme Rickie Lee Jones doive avoir recours au crowdfunding de Pledge Music pour sortir d’un hiatus de près de 10 ans ? C’est pourtant le cas avec ce The Other Side of Desire.

Toujours est-il que ce temps passé n’a pas été totalement perdu car l’artiste opère ici un mouvement intéressant du pop-jazz vulnérable à des rythmes New Orleans nettement plus laidback.

On trouve toujours la passion débordante et qui brûle son coeur sur « Jimmy Choos » ou « Juliette » mais des influences soniques externes se font jour sur « J’ai Connais Pas », « Valtz De Mon Pere (Lover’s Waltz) » et la majorité de l’album bénéficiera d’une plongée dans un style plus revigorant qui effleure le Dixieland, le country et le blues.

Cette nouvelle vie résonne avec acuité et, épaulée qu’il est par des vocaux précis et distincts, The Other Side of Desire devrait plaire à ceux qui ont eu la patience d’attendre.

***

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s