Refused: « Freedom »

Ce groupe suédois s’était fait connaître avec son troisième album en 1998, The Shape Of Punk To Come. On a pu longtemps croire que cela allait être leur chant du cygne , c’est-à-dire jusqu’à ce nouvel opus qui vient de sortir, Freedom.

Titre symbolique à bien des égards dans la mesure où le quatuor n’a pas cherché à faire un Shape Of Punk To Come Part II mais a opté pour un disque plus calme qui, par moments, flirte même avec la pop.

 

Il suffit de prendre « Servant of Death » par exemple, une composition quasiment funk ou dance, le mélodrame gothique conduit à la guitare acoustique qu’est « Useless Euopeans » ou bien le « rocker » qu’est « Destroy The Man » pour constater cette évolution.

Refused ne néglige pas néanmoins de prouver qu’il est encore capable de nous prodiguer du hardcore viscéral comme sur « Dawkins Christ » ou sa stance politique avec un « Françafrique » très spécifique.

Au total Refused ne met pas bas son héritage, mais il nous offre ici une série de morceaux montrant qu’il ne veut pas marcher sur les mêmes eaux.

***

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s