Kacey Musgraves: « Pageant Material »

Il est emblématique que les premières lignes du cinquième album de Kacey Musgraves soient les suivantes : « It’s high time to slow my roll / let the grass just grow / and lean way back. »

Ici est une introduction vers un retour à la country classique avec des cordes, une petite vibe Tex-Mex et une tonalité estivale et détendue. C’est aussi une manière d’indiquer une attitude et, même si Pageant Material n’atteint pas les sommets de Same Trailer Different Park en 2013, il le fait en toute connaissance de cause ; évitant la pompe du disque précédent et lui préférant un son plus mature qu’excitant.

Le résultat fonctionne partiellement. « Dime Store Cowgirl » est une douce ode à ses racines, « Good Ol’ Boys Club » s’en prend au machisme de l’industrie du disque et « Die Fun » est une adresse assez rebattue à son audience de vivre vite et d’aimer fort.

On ne pourra prendre Musgraves en défaut d’habileté en termes de textes et elle sonne même beaucoup plus futée qu’auparavant ; reste qu’elle donne la sensation de moins savoir où elle va et de ne tirer que des maigres fruits de son expérience

***

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s