Cayucas: « Dancing at the Blue Lagoon »

La Californie est l’état qui demeure le plus mythique dans notre imaginaire collectif. Les frères Yudin, Zach et Ben, qui ont formé le duo Cayucas, cela représente l’endroit où ils sont grandi mais aussi une idéalisation fantasmée par la nostalgie de leur enfance.

Si on regarde la pochette de Dancing at the Blue Lagoon on en a l’illustration parfaite jusqu’au lettrage de la pochette rappelant Hotel Caifornia, et quelque part on ne peut, à l’écoute, que constater combien les jumeaux sont attirés par le côté clair et ensoleillé que véhicule leur lieu de naissance.

Il ne faut pas pourtant se laisser entraîner par les grooves calypso de morceaux comme « Hella », le duo se montre plus affirmé sur ce deuxième opus et, en parallèle à des orchestrations plus matures, la tonalité ne reprend pas les motifs généralement associés à la Californie.

Certaines morceaux nous laissent dans l’ambiguité, un peu comme si on ne reconnaissait plus un endroit pourtant familier. C’est cette approche de l’envers du décor, « A Shadow in the Dark », qui nous permettra de donner place à autre chose que les sempiternels clichés.

***

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s