Nate Ruess: « Grand Romantic »

Le premier effort solo du leader de Fun démarre de manière grandiose avec un « Grand Romanatic (Intro) » stylisé et gouverné par des choeurs d’essence baroque. Grand Romantic nous offrira ensuite comme une cavalcade de genres s’étalant sur plusieurs décennies et mise en valeur par une production vive et quantité impressionnante d’instrumentation orchestrale.

« It Only Gets Worse » rappellera un opéra rock des sixties, « Take It Back » aurait pu figurter sur un jukebox au début des années 50 et « You Light My Fire » n’aurait pas déparé une bande originale de film avec Grace Kelly.

Beck prêtera un muscle plus rock sur un «  What The World Is Coming To » qui placé au milieu de pianos plus anthémiques nous prodiguera une échappée plus indie bienvenue.

Grand Romantic s’écoute avec le plaisir d’entendre des recréations d’une autre époque mais il n’excèdera pas un délai de péremption et s’oubliera sans doute très facilement.

***

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s