The Martinets: « Rock and Roll Will Probably Never Die »

On n’aura aucune peine à croire qu’avec un tel nom et un tel titre d’album, The Martinets représentent dans la scène punk new yorkaise le côté le plus trash. Rock and Roll Will Probably Never Die débute sur des vocaux hurlés à tue-tête et chevauchant des riffs de guitares crissant comme seule pourrait l’être une scie et des percussions pour qui le mot pause semble ne pas exister.

Entre l’arrogance façon Stones et la pop venue des sixties voici un disque idéal pour s’exercer aux postures de air guitar et à écouter aussi pour l’assaut sonique qu’il exerce sur nos sens. Soulignons « Good Friends For, », «  I Know Where I’m Going »,, « Good Times to Come », « Places You Go » et « If We’re Going Down » ; liste non exhaustive d’un opus et d’un combo qui savent tracer une direction et s’y tenir.

****

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s