Outfit: « Slowness »

Leur « debut album », Performance, n’était pas étincelant mais il était annonciateur d’une groupe ambitieux et non conventionnel. Slowness est plus accompli à cet égard et non montre en Outfit  un combo plus assuré dans son art de la composition.

C’est un album dont le « tracklisting » est très habile ; de l’ « opener », « New Air » avec son électronique balbutiante à ces mini-symphonies que sont « Smart Thing » ou « Boy » en passant par des atmosphères cérébrales (« Wind », « Vertigo ») ou des épopées comme « Swan Out » avec un coda en ascension libre façon Blue Nile.

L’influence sonique du trio glasvigien se fait d’ailleurs sentir sur tout l’album par ses touches de piano délicates et ses percussions vives.

Outfit se référence donc à une alt-pop assez luxuriante propre aux années 80 et qui s’inscrivait à contre-courant du post-punk pour favoriser les synthés et la notion d’espace. Le disque ne manquera pas de nous replonger dans cet univers semblable à celui de Talk Talk, atmosphère nocturne et soyeuse où les pensées sont sans limite aucune.

***1/2

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s