Martin Newell: « Teatime Assortment »

Un des albums de Martin Newell se nommait ironiquement The Geatest Living Englishman ; on ne peut que regretter que ce fait ne se soit jamais concrétisé. Si vous êtes fan de XTC, des Kinks, de Syd Barrett ou autres excentriques de la pop anglaise, vous ne pouvez pas ne pas connaître Newell.

Si vous ne l’êtes pas Teatime Assortment est pour vous. Cet album n’est pas véritablement une compilation car la carrière de Newell a commencé dans les années 80 sous son nom ou avec The Cleaners from Venus ou The Brotherhood of Lizards, et qu’il regroupe des enregistrements réalisé enter 2010 et 2014 mais il offre un panorama de ce que Newell est capable d’accomplir en matière de mélodies pop (« Wake Up and Dream », « English Electric »), de titres profondément réfllectifs ( « St. Overdose-on-Sea », « Dear Wesley ») ou de morceaux lacés de psychédélisme, instrumental ou pas (« Imaginary Seas », « Essex Girls », « The Lost Summer »).

La qualité est ici constante comme elle l’a été depuis les 80’s alors, si lacune il y a de votre part, Teatime Assortment sera l’occasion idéale de la combler.

*****

Une réflexion sur “Martin Newell: « Teatime Assortment »

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s