Sauna Youth: « Distractions »

Rien que par son nom, on comprendra que Sauna Youth œuvre dans l’humour, et, si on ajoute un titre d’album, Distractions, pince-sans-rire, on apprécira une plrase qui leur faite dire : « Pourquoi ne pouvons-nous pas être The Ramones et Steve Reich ? »

Pour en revenir au disque, disons que toutes ces problématiques sont là et que l’esprit vanneur est parfaitement capturé.

Le punk emballé est parfaitement en place mais sa théâtralité devient très vite répétitive si les morceaux dépassent les 3 minutes. Pour contrebalancer cela, le groupe multiplie les loops, les samples et les bruits et de passages où ce qui prévaut est la narration parlée.

On appréciera « Transmitters » et « Abstract Notions » parfaits exemples de titres à reprendre en choeur mais on aurait apprécié quelques incursions du côté de Sonic Youth puisque le combo s’en réclame peu ou prou.

Le groupe parvient déjà à évoquer The Romanes, Steve Reich est, pour l’instant ; absent à l’appel.

***

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s