Summer Camp: « Bad Love »

Quand il s’agit de pop music, on a constaté que l’expression « moins c’est plus » prenait tout son sens. Les meilleurs chansons pop sont souvent les plus somples, avec un groove puissant et une mélodie accrocheuse et elle n’ont besoin, en général, que d’un seul « gimmick » pour que la composition brille et devienne parfois un classique.

C’est une leçon que que le duo britannique qui constitue Summer Camp ne semble toujours pas avoir intégré sur leur nouvel album Bad Love.

La chanson titre qui ouvre le disque est si pétrie de tonalités électroniques que ceux)ci finissent par sonner brouillés et boueux et elle est, en outre, saturée de textes qui semblent noyer la mélodie tant Elizabeth Sankey donne l’impression d’avoir à se bagarrer pour les placer tous dedans.

Le reste du disque souffrira de la profusion d’idées que Summer Camp veut nourrir de force dans chaque morceau sans en lâcher aucune. Les moments prometteurs sont noyés dans la densité des arrangements et seul « Run Away » fera exception à la règle en nous délivrant un petit espace de tendresse jolie et dépouillée.

**1/2

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s