Shana Cleveland & The Sandcastles: « Oh Man, Cover the Ground « 

Shana Cleveland & The Sandcastles est le projet parallèle de la vocaliste et leader du groupe La Luz, un combo garage pop basé à Seattle.

Oh Man, Cover the Ground est un opus beaucoup moins énervé que ceux de La Luz aussi ceux qui s’attendent à un registre grungy en seront pour leurs frais., Si Cleveland éprouve le besoin de s’aérer c’est, en effet, pour montrer ses talents d’artistes et sa capacité d’élargir son répertoire

On a donc droit ici à un disque laid back et détendu, émouvant de par son climat acoustique bien éloigné de la zone de confort qui lui est habituelle.

Il n’est pas évident de délivrer un message qui soit rafraichissant mais elle y parvient très bien en nuançant le son pastoral de son album de zestes d’expérimentation et d’improvisations.

Shana Cleveland & The Sandcastles vont ainsi très profond dans l’intime et la véracité que ce soit dans ce que ces éléments peuvent avoir de rustique mais aussi d’éthéré et d’onirique et servis qu’ils sont par une voix qui est un somptueux instrument à elle toute seule.

***1/2

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s