Grasscut: « Everyone was a Bird »

Grasscut est un duo chez qui la quintessence anglaise est presque un cliché. et il serait difficile de trouver un combo d’une autre nationalité capable de nous proposer des collages sonores aussi aboutis que sur Everyone was a Bird.

Le compositeur producteur/vocaliste Andrew Phillips et son compère le musien/manager Marcus O’Dair (responsable de la récente biographie de Robert Wyatt) font fusionner ici les thèmes (l’identité, la familiarité du chez soi, la généalogie des ses ancêtres) mais aussi les musiques avec un incroyables aréopage de compositions où alternent textures « ambient », nappes électroniques et où l’expérimentation se mêle à la pop.

Imaginons un mix du Pink Floyd des débuts, de Pat Shop Boys, Lemon Jelly et Nick Drake ainsi que des extraits de la bibliothèque universitaire de Bodleian à Oxford et on obtiendra une musique superbe capable de cheminer dans le plus élémentaire tout autant que l’alambiqué.

Si on ajoute la participation de musiciens/vocalistes comme Adrain Crowley et Seamus Fogarty on obtiendra l’essence de ce que la Grande-Bretagne est capable de nous offrir grâce à sa singulière insularité.

****

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s