Corrina Repp: « The Pattern of Electricity »

Corrina Repp est déjà connue pour la douceur mélodique de son répertoire et des rythmes perçants dont elle la ponctuait soudain. The Pattern of Electricity lui permet d’affiner cette approche en y ajoutant des éléments tantriques qui vous élèvent et semblent vous héler et donner un sens à votre vie.

On est ici dans la zen attitude assumée avec des compositions qui semblent traverser des territoires éloignés dans lesquels la chanteuse jettent des sorts au moyen des psalmodies mystiques qui parsèment le disque et éveillent nos désirs les plus secrets.

Ainsi les notes des orgues font allusion au sinistre plutôt qu’au liturgique  comme sur « Long Shadow » ; elles vous transportent non pas dans une église mais dans ces caves où se déroulent des cultes clandestins durant lesquels Repp nous invite à renaître d’une manière jamais vécue jusqu’alors et être ainsi capables de capter les chants tenaces qui compsent l’album.

Nous sommes dans le domaine du sans fin, de la quête de l’apothéose de la vie ; et si sa voix nous donne la chair de poule ça n’est pas pour pourfendre le coeur mais pour nous ensorceler.

****

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s