Hinder: « When the Smoke Clears »

Il y a dix ans, à la suite de leur « hit », « Lips Of An Angel », un billet pour un concert de Hinder s’arrachait à prix d’or. Depuis, le combo d’Okhlahoma a bénéficié d’un relatif succès avec un soft-rock AOR, des tournées avec Nickleback et Mötley Crüe et des albums anthémiques comme Extreme Behaviour.

Sur ce sixième album on sait à quoi donc s’attendre, un rock mainstream destiné à un public mainstream, bien exécuté mais dont la seule nouveauté est l’arrivée d’un troisième chanteur (un certain Marshall Dutton) en lieu et place de Austin Winkler.

Les dix compostions sont conformes au genre mais ennuyeuses et plates et n’atteignent en aucun cas la qualité des compositions pour lesquelles on ne pouvait nier que Hinder était compétant.

Les titres sont rebattus, seuld « Intoxicated » et « Dead To Me » sortent légèrement du lot par leur approche plus heavy tout comme, à l’autre bout du spectre, la ballade acoustique « If Only For Tonight ».

Aucun mystère quant à quoi on peut s’attendre sur When the Smoke Clears additionné à un disque qui manque singulièrement de passion.

**

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s