Bernard + Edith: « Jem »

Le « debut album » Jem confirme le talent de Nick « Bernard » Delap et Greta « Edith » Caroll pour générer rythmes et percussions chaloupés, mélodies inventives et vocaux inquiétants. On trouvera chez ce duo mancunien plus d’une ressemblance avec London Grammar ou The xx que ce soit dans l’atmopshérique « Wurds » ou les teintes en carillon sinistre de « Poppy ».

« I Will Be » et « China » brilleront de puissantes promesses orientales alors que « Tidal Wave » et « Crocodile » rappelleront Cocteau Twins ou Portishead mais avec un esprit plus joueur.

« Rosemary » se voudra volontairement soporifique et « trippy » alors que le chanson titre portera, au contraire, le flambeau de la luminescence.

Rien de tout cela ne sera imprévisible, en particulier le souhait d’évoquer la musique de Julee Cruise/Angelo Badalamenti sur Twin Peaks mais il y a suffisamment d’astuce dans la pop expérimentale de nos deux artistes pour que Gem puisse être considéré comme plus que prometteur.

***

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s