Paul Weller: « Saturn Patterns »

Sur ce douzième album solo de Paul Weller figure une composition nommée « I’m Where Should Be ». En partant d’une ligne de basse et avec suffisamment de « do be doos » pour accompagner un disque entier de Frank Sinatra, notre « Modfather » fait le point sur sa vie et conclut qu’il l’a menée comme il le voulait « my way » sic!) et que par conséquent il n’éprouvait aucuns regrets.

Les excellents critiques qui ont accueilli sur ses deux précédents opus (Wake Up The Nation et Sonik Kicks) ainsi qeu le participation sur Saturn Patterns de membres de The Strypes et de Syd Arthur suggèrent en outre qu’il reste entouré de beaucoup de respect pour la façon dont il a su canalisé l’esprit des 60’s.

Aisni, « White Sky » sera un titre trempée dans une profusion de pédale wah-wah, « Long Time » mêlera rythmes à la Velvet Underground et moogs façon Hawkwind et « Phoenix » fusionnera des grooves à la Curtis Mayfield et des notes de piano tintant comme elles le faisaient chez les Doors.

Weller est, effectivement, là où il doit être et la visite qu’il nous en offre vaut amplement le détour.

****

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s