Merz: « II »

C’est toujours une bonne chose de se retrouver face à des options. Par exemple quand vous avez créé le « buzz » après un premier disque éponyme et que vous vous dites que vous allez devoir aller un peu plus loin pour votre deuxième album.

Le cas va s’affiner quand vous êtes un trio de noise-rock et que l’on vous a accorder plus de temps pour composer, un studio plus élaboré et le corollaire d’être ainsi tenté d’embellir les choses.

Rien de tout cela n’est flagrant sur II, et on peut en remercier Merz. Les bryits de statique, le feedback et les circuits d’amplis bien grillés (« The Swimmer » par exemple) figurent au programme et dominent un bon tiers des morceaux

« Zzzy » dure 36 secondes et n’est constitué que de cela, le mix d’un groupe en proie aux tourments de l’agonie mais ce ne sera pas que le bruit qui va faire de II un album mémorable.

On trouve ici une économie dans l’urgence qui provoquent de belles embardées aux riffs batailleurs et, si II est explosif comme une grenade, c’en sera une à fragmentation dont ‘effet durera bien après l’impact.

***1/2

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s