Mac McCaughan: « Non-Believers »

Non-Believers, le premier album solo du leader de Superchunk marque un départ radical du « slacker rock » à haute énergie de son groupe. Le son y est plus intime et discret que les guitares explosives auxquelles nous étions habitués mais le disque conserve une certaine vigueur pop sur des titres inspirés par une époque où, selon McCaughan, « les groupes utilisaient des claviers et des boîtes à rythme pour exprimer un sens d’aliénation ou d’insatisfaction ».

Ces derniers instruments peuvent être vigoureux certes mais l’artiste est à son meilleur quand ils servent d’accompagnement plutôt que de moteur comme sur l’épaisse guitare montant en vague sur « Only Do » ou la brise délicate de « Our Way Free ».

« Lost Again » va dériver subtilement sur une ligne de batterie toute simple comme le sera le riff de guitare et « Box Batteries » sera certainement le morceau le plus efficace avec son attaque de six cordes toute en fuzz.

« Real Darkness » exemplifiera au mieux ce que McCaughan s’est forgé comme objectif mais, toute joliesse mise à part, il est un peu soporifique à l’image d’un album facile à écouter mais où rien produit véritablement un déclic.

**1/2

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s