Hop Along: « Painted Shut »

Frances Quinlan sonne un peu comme la petite sœur de Kim Deal avec cette même voix rauque qui ne pourra qu’évoquer The Breeders. Même si ça n’est pas qu’un copier/coller cette analogie est justifiée tant ce deuxième album de Hop Along cimente la capacité dees philadelphiens de nous présenter de manière charmante une indie pop mêlant mélodies désirantes et teintes plus suaves d’americana.

Le fait de pouvoir être apparentés à un spectre qui va de Best Coast à Waxahatchee signifie qu’il serait facile de tomber dans cette nuée de groupes indie qui ne font que du remplissage sonique aussi, même si les guitares de « Bully In The Parade » ne surprendront personne, il est des éléments qui sont ici confortables comme un duvet.

Ce qui distingue Painted Shut est l’habileté des arrangements, une harpe sur « Happy To See Me » ou le solo de guitare fantaisiste de J. Mascis sur « Texas Funeral » ; ce sont des moments qui suggèrent que Quinlan veut faire un peu plus que nager sur une vague comme sur « Waitress » où les rythmiques de Mark Quinlan aux percussions épousent la voix de sa sœur ancrée dans la frustration.

**1/2

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s