Bop English: « Constant Bop »

De prime abord Constant Bop ressemble à un disque pastichant les 60’s. La jaquette de l’album est délavée en teintes pastels, le titre ringard à souhait et l’ensemble pourrait passer pour un vieux truc de Tim Buckley ou Arthur Lee.

On sera par conséquent surpris d’apprendre que Bop English est le pseudode James Petralli de White Denim, lequel s’offre ici une petite excursion fun qui évite soigneusement les rudesses à la six cordes du son combo original et qui nous propose en échange un bon vieux « trip » à la mode hippie comme le suggérait sa couverture.

La voix de Petralli est toujours reconnaissable mais ce nouvel habit semble lui aller plutôt bien en particulier sur un « Stuck Matches », joli exercice de stomp. On retrouvera quelques petites pincées des touches expérimentales de White Denim infiltrant, ici et là, les mélodies puisque c’est cette option que Petralli a privilégiée plutôt que l’approche bruitiste.

Constant Bop estun disque rétro mais il est rafraichissant de voir un artiste faire sortir sa créativité de sa camisole et nous délivrer un chouette petit album.

****

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s