Róisín Murphy: « Hairless Toys »

Róisín Murphy est une pop star qui appartient au cinéma d’art et d’essai. Son troisième album solo marque un départ encore plus poussé des « singles » pour clubs qu’elle a sorti régulièrement depuis 2007 avec Overpowered et son hommage coloré au New York du temps où la disco y régnait en maître.

L’ex Moloko nous présente ici un disque qui cherche l’inpsiration en creusant encore plus loin dans l’histoire de la « dance ». Sur Hairless Toys, elle fusionne de la « deep house » délicate à la combustion lente avec une vibe plus pop et glitter. Retenue de la musique voit les textes se pencher parfois vers des histoires typiquement romantiques où Murphy reste attentive à éviter le prévisible.

Elle cherche, au contraire d’autres formes lui permettant d’exprimer l’amour en lui apportant une grandeur cérébrale tout en nous captivant par une mélodie simple et directe. « Unputdownable » célèbrera les joies de la lecture et « Exploitation » réfléchira sur les tension entre art et commerce.

Il est évident que ces compositions vont vers des directions moins futiles et elle seront toutes à méditer.

***1/2

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s