Todd Rundgren: « Ruddans »

Il est indéniable que l’on doive considérer Rubddans, une collaboration entre Serena-Maneesh, Emil Nikolaisen, Lindstrøm et Todd Rundgren, comme un disque qui se réfère à la période musicale du milieu des années 70 de ce dernier, l’époque où le musicien de studio avait formé son groupe Utopia.

On peut également supputer que le disque ne ressemble en rien, tout comme ses productions précédentes, à ce qu’on a l’habitude d’écouter. Ses douze plages forment en fait une longue suite de 39 minutes avec des rythmes disco intermittents, des refrains « bliss out » et des passages avec des titres comme «  Liquid Joy from the Womb of Infinity ».

La vibe » » sera, en majorité, « trippy » et transcendantale sans être top verser dans l’indulgence alors que les morceaux les plus extrêmes ne masqueront pas le savoir-faire pop de Rundgren évident sur les synthés de « Put Your Arms Around Me » et l’électrifiant solo qui le suit.

Si le disque sort si tard, c’est en raison de propre travail solo de Rundgren, Global, on ne perdra pas au change d’avoir dû patienter.

***1/2

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s