Turn To Crime: « Actions »

Turn To Crime est un groupe indie-techno basé à Detroit dont le premier album, Can’t Love, avait suscité un tel intérêt que leur follow-up, Actions, était attendu avec curiosité. Tout comme le précédent, celui-ci mêle beats electronica et lo-fi à des riffs inspirés par la pop.

Les vocaux de leur leader, Derek Stanton, sont chargés d’échos et ils sont accompagnés de percussions énormes pendant qu’une guitare aux tonalités 70’s et 80’s et un synthé vrombissant enveloppent le tout.

Le groupe se montre influencé par les rockers des années 70 (Lou Reed, David Bowie) et chaque plage du disque est d’ailleurs chargée de nous le rappeler au cas où et le « single » « Prince of Slackers », amalgamera tous ces éléments apparemment contradictoire en un exercice rappelant le Raw Power des Stooges.

Au final, Turn To Crime parviennent à conjuguer beats electro minimalistes, pop music et fabriquer un son qui leur est unique et les rend difficile à appréhender et classifier. Actions nous embraque en une odyssée inconnue mais dans laquelle on peut trouver satisfaction et mystère.

**1/2

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s