Mylets: « Arizona »

Mylets c’est Hanry Kohen, un musicien d’une espèce bien rare car, outre le fait qu’il soit multi-instrumentiste, il est capable de reproduire des sonorités qui détrompent ses jeunes 20 ans tant elles sont abouties mais surtout il le fait tout seul.

Pas de musiciens de studio sur ce deuxième album, personne dans le studio d’enregistrement, juiste un oncle pour assurer les percussions. Arizona est un projet solo et, à l’écoute du bruit qui y est produit, on ne peut qu’apprécier le sens du détail et de l’engagement qui ont été mis dans sa réalisation.

C’est un disque accompli dans ses moindres compositions, beaucoup plus que son premier opus, Retcon, en 2013. On est ici dans du rock bien affirmé et n’ayant pas honte de dire qu’il l’est et il est, au détour de nombreux titres, des passages à la guitare, l’instrument clef, qui semblent issus d’un véritable génie, et non d’un virtuose, de la six cordes. La musique est tendue comme il se doit et l’effet de surprise perdure ; qu’un seul individu soit capable de ça laisse pantois et avide de vibrer encore plus.

****

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s