Passion Pit: « Kindred »

Ça ne peut pas être une coïncidence si ce nouvel album de Passion Pit sort alors que l’été s’annonce. Le projet dirigé par Michael Angelakos est connu comme étant pourvoyeur de hits pop ensoleillés mais trompeurs dans le mesure où ses vocaux et ses rythmiques dissimulent des thèmes sombres.

Kindred est donc une suite à Gossamer qui, en 2012, abordait les poblèmes du chanteur avec dépression et la drogue.

« Who Life Story » est un titre très accrocheur mais il sonne comme une continuation de Gossamer ; il n’est que d’entendre Angelakos chanter à sa femme : « I’m sorry, darling, how could you forgive me when our life’s some story out for them to buy ? » pour comprendre qu’il est dans la contrition.

Comme la plupart des morceaux de l’album, celui-ci s’ajuste au prototype musical auquel nous de Passion Pit : vocaux en falsetto au -dessus d’une cacophonie de claviers et de boîtes à rythmes perçantes.

Le changement lyrique va propulser l’album vers une nouvelle direction. Elle sera dure à avaler pour les festivaliers c’est sans doute pour cela que demeurent les riffs sucrés.

**1/2

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s