Slug: RIPE »

RIPE, le « debut album » du nouveau projet de de Ian Black, Slug sonne comme une échappée sans règle autre que la limite des 30 minutes qui a été tracées au long de ses 11 compositions. Le (bon) goût et le genre sont joyeusement débridés comme ce « Grimacing Mask », medley qui ouvre l’album, le montre dès l’abord.
Toujours dans la même lignée kaléidoscopique en matière de son le « single » «  Rabbit Wrapped In Plastic » nous mâchera sludge rock et harmonies façon overdubs et, si le frétillant « Eggs And Eyes » est plus direct, la ligne vocale qui singe celle de Kylie Minogue nous rappelle que nous ne sommes dans le domaine du patchwork.
spotify:track:15A9a448HwwUajk87X1IwP
La deuxième partie de RIPE se montera plus calme même si un banjo en distorsion occupera le rôle central sur «  To Get Past Your Heart » mais, mis en sandwich entre deux instrumentaux dont une berceuse « Weigh of Violence », il atténuera le climat énervé du disque. Le « closer » « At Least Show That You Care » résumera un album fpar ses psalmodies récités auprès d’un feu de camp mais sur un mode horrifique. RIPE laisse livbe cours à notre imaginaire et c’est tant mieux.
***

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s