Blur: « The Magic Whip »

La récente tournée de Blur avait montré que le groupe savait très bien faire perdurer son héritage, d’ailleurs The Magic Whip n’obéit à aucun impératif commercial puisque, coincé 5 jours à Hong Kong, ils ont décidé d’enregistrer un nouvel album.
Que dire donc après 12 ans et Think Tank ? Les horizons musicaux alternent ballades sensibles et compositions plus enlevées à base de synthés où une symbolique asiatique se mêle à la « brit attitude » . La mélancolie des textes est véhiculée par le phrasé détaché de Albarn comme si il s’agissait de la rendre abstraite ; contrepoint sans doute à un environnement hyper connecté.

Au total la pop sera brève (« I Broadcast » durera 3 minutes) et laissera plutôt place à des introspections épiques (« Thought I Was A Spaceman »).
On retrouvera par conséquent cette dualité antagoniste entre Coxon et Albarn ; guitares féroces et aphorismes aux lisière du larmoyant (« There Are Too Many Of Us »). On ne retiendra dans ce disque dispensable que les arrangements légers qui, au moins, n’empèsent pas le disque.
**1/2

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s