Strornoway: « Bonxie »

Beaucoup de groupes se sont cassés la figure quand ils se sont adjoints les services d’un grand producteur, mais Gil Norton (Pixies, Foo Fighters) a réussi à préserver le charme foly de Stornoaway intact et a même enrichi ce qui semble être la nouvelle obession du combo, les oiseaux.

Bonxie est en effet empli de gazouillis et de piaulements (20 espèces différentes) auxquels le chanteur apporte ses vocaux lisses mettant en exergue le véritable esprit de Stornoway.

Celui-ci est de nature pastorale puisque le disque a été enregistré rupestre et évoque les tonalités de la pop des années 60. Le synthé est toujours présent mais la vibe indie folk est épaulée de belle manière par le son de l’orgue Hammond. Le résultat est sont des hymnes légers et «  The Road You Didn’t Take » caputure cette joie qu’on peut éprouver quand on a ce sentiment d’être au sommet du monde. Stornoway ont peut-être atteint ici un plateau, mais celui-ci est on ne peut plus joliment élevé.

***1/2

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s