White Hills: « Walks For Motorists »

Le 8° album studio d’un groupe psyche-rock peu ou prou underground n’augure, en général, rien de bon. Walks for Motorists va pourtant surprendre en sonnant ludique, engageant et, surtout, ne se prenant pas au sérieux. Si on considère que le combo a aiguisé ses dents depuis une décennie sur les riffs implacable su space-rock façon Hawkwind, ce disque est étonnamment dépouillé.

White Hills semblent plus intéressés ici à produire des grooves vigoureux plutôt qu’a délivrer un message ou une persona spécifiques et ils incorporent pour cela instrumentation et styles disparates sans idées préconçues.

Résultat des courses : des titres qui vous font opiner de la tête et qui, malgré leurs structures cycliques et répétitives d’une palette somme tout limitée, vpont laisse dans l’expectative du morceau suivant. Ce pourra être un simulacre du Stooges des débuts mais aussi des boîtes à rythmes façon Kraftwerk l’aboutissement sera suffisamment capricieux pour qu’on succombe à la tentation du « fun », surtout venant d’un groupe dont on attendait tout sauf ça.

***

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s