Doldrums: « The Air Conditioned Nightmare »

Le leader de Doldrums, Airick Woodhead, avait annoncé que l’opus qui allait suivre aurait pour thématique la peur. CE ne sont pas des compositions comme la chanson titre, « Funeral For Lightning » et « Industry City » qui pourraient le démentir. Les morceaux, et même la pochette, semblent partager en effet cet univers désolé créé par David Lynch sur Eraserhead.

Ces impressions ne sont, heureusement que des leurres et The Air Conditioned Nightmare s’avère, comme son prédécesseur Lesser Evil dont il sonne comme une extension, une affaire légèrement plus feutrée avec une flopée de mélodies harmonieuses au milieu du chaos. « Funeral For Lghtning » et « We Awake » possède une qualité sombre bien que le dernier titre se distingue par un élan très club et les origines de Doldrums comme DJ « live » se retrouveront dans un « My Friend Simjen » propre à secouer les dance-floors avec leurs beats hyper-actifs.

Le titre d’ouverture , « HOTFOOT », va explorer les tensions entre monde intérieur et extérieur au moyen de tempos tranchants révélant ce désir que Woodhead exprime « d’aller plus profondément dans la boue ». Sous cette rythmique est cette énergie festive on retrouve en effet comme sur « Loops » un homme en quête d’amour prouvant la relative complexité de son esprit. Il n’hésite d’ailleurs pas à aller au plus haut dans ses limites par certaines mélodies aux synthés grinçantes soulignant ainsi ce qu’il nomme un album « assailli par un sentiment de paranoïa et une imagerie dystopienne ». Le disque se fera peu à peu plus serein quand un sentiment de résilience se fait une place dans l’univers du chanteue et « Closer 2 U » le terminera sur une berceuse « ambient » et cette question : « Comment puis-je être nostalgique de quelque chose que je n’ai jamais eu ? » qui semble mettre un terme à son interrogation existentielle.

On soulignera aussi les accroche pop lumineuses qui accompagnent certains titres et qui font de The Air Conditioned Nightmare autre chose qu’une plongée dans le cauchemardersque.

***1/2

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s