Benjamin Clementine: « At Least For Now »

Benjamin Clementine a eu un itinéraire curieux ; élevé avec une éducation chrétienne très stricte, il s’est retrouvé chanteur dans le métro de Paris quelques temps avant de retourner au Royaume Uni. Cela lui a donné maintes choses, de style beatnik, à raconter ainsi qu’une personnalité atypique (sa coiffure de cheveux arborée sur une pochette qui fait penser à Magritte et où on le voit tenant ce qui semble être une pomme et se tenant debout devant une porte).

Son épiphanie, il la découvrit en regardant une spectacle de Anthony & The Johnsons à la télévision ce qui a sans doute été le catalyseur pour entreprendre une véritable carrière musicale.

Au chapitre des influences, citons Tom Waits, Philip Glass ainsi qu’un climat qui évoquerait Ennio Morricone ; pot pourrai dont le résultat est un registre de singer-songwriter alternatif font le principal instrument serait le piano.

Son répertoire se veut émotionnel, pas nécessairement affectif même si le lyrisme désespéré de « Cornerstone » sera un des morceaux phares de At Least For Now. Son phrasé n’échappe pas au mélodrame qui affecte également Anthony Hegarty (par exemple sur « Quiver A LIttle ») ce qui est parfois à contre courant d’une vision moins « torchy » que celle des Johnsons mais il sait se faire expressif tout en étant mesuré dans le sarcasme qui accompagne sa voix sur le titre d’ouverture « Winston’s Churchill’s Boy ».

Clementine sait, heureusement, varier néanmoins les climats : « St Clementine on Tea and Crossants » est une bien jolie ode poétique alors « London » ou « Nemesis » mêle pop alternative et grands renforts de cordes et on a conscience d’être en face d’un artiste dont le potentiel à s’emparer d’autres genres comme le jazz ou même le bric-à-brac surréaliste.

At Least For Now bénéficie en fait des risques que prend Clementine, une bravoure inhabituelle pour un « debut album » et, en tenant compte de ce qui l’a mené à ce premier disque, ce ne peut qu’être un opus qui nous incite à en attendre plus.

***

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s