The Rezillos: « Zero »

Le premier album des Rezillos, Can’t Stand The Rezillos, date de 37 ans. Ce qui est assez remarquable avec Zero est que le groupe sonne comme si il reprenait là où il s’était arrêté. La raison n’en est pas un revivalisme qui les aurait été coincés dans un cul de sac temporel mais tout simplement par le fait qu’il projette une atmosphère aussi fraîche que leuer tout premier opus.

The Rezillos s’honorent d’avoir deux leaders, un homme (Eugene Reynolds) et une femme Fay Fife), ce qui rend clair le fait que, dès leurs débuts, ils formaient un groupo à nul autre pareil. L’ironie est que c’est Elton John qui leur a permis d’être signés par Symour Stein sure Sire Recors ; peut-être avait-il été séduit par le fait que le combo avait une approche bien différente de celle du nihilisme qu’affectaient certains de leurs contemporains.

Zero reste un disque rempli à ras bord d’hymnes punks dès son ouverture avec « Take Me To The Groovy Room » et ce punk-là est de nature infectieuse dans la mesure où il véhicule une notion de menace et de danger tout bonnement délicieuse. C’est un album qui incite à danser le pogo tant chaque titre se succédant, « Sh’es The Right One », « N°1 Boy » ou « Sorry About Tomorrow », répète une formule sans qu’elle sonne frelatée.

The Rezillos enfilent les compositions un sourire narquois aux lèvres ; c’est ce qui les différenciera toujours d’autres combos punks. Il n’est que d’écouter les douze plages qui constituent Zero pour se persuader que jamais les titres qu’ils ont donné à leurs albums n’ont été autant de fausses pistes.

***1/2

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s