Sam Prekop: « The Republic »

Chroniquer un musicien qui se singularise en optant pour l’expérimentation n’est pas une sinécure car, souvent, il s’agit pour ces artistes d’un débouché annexe qui consiste à créer de l émotion sous la forme d’une expression souvent abstraite et bruitiste. En ce sens l’approche est différente de celle d’un combo qui utiliserait les mêmes techniques mais qui, pour le même résultat, choisiraient le « songwriting ».

En ce qui concerne le guitariste et vocaliste de The Sea and Cake, Sam Prekop, il faut admettre que ce dernier n’est pas étranger à l’art de fabriquer des atmosphères luxuriantes et des grooves électroniques. Il y a chez lui une certaine forme d’innocence assez étrange si on considère la première moitié de l’expédition sonique que constitue The Republic.

Les mouvements qui vont de 1 à 9 sont, en effet, composés de passages qui sont par moments maladroits et, en certaines occurrences, impossibles à écouter. S’y ajoutent des éléments plus doux et presque séduisants qui donnent à nos oreilles une chance de récupérer et, même si il peut paraître bizarre, de comparer le disque à de la musique classique, cette démarche n’est pas éloignée de celle d’un compositeur comme Olafur Arnalds dont les œuvres mélangent avec alacrité l’élégant et le percutant.

La complexité des séquenceurs analogiques de Prekop et la simplicité des tonalités et des sons font comme nous promener dans un musée d’art moderne mais sans la prétention qu’on peut parfois y trouver. C’est cette dynamique qui est source de plaisir

La deuxième partie de l’album sera plus accessible. Les mélodies sont présentes mais à la manière de Kraftwerk ; cela permet de donner une allure plus concentrée à l’ensemble, comme si il était question de chansons et non pas de paysages sonores.

The Republic aurait sans doute pu être divisé en deux EPs, le premier consacrée à l’épopée le deuxième à une musique plus conventionnelle. On sera en droit de préférer l’une ou l’autre sans néanmoins y trouver matière à s’enthousiasmer.

**

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s