Torche: « Restarter »

Le « sludge metal » est un terme fort parlant (métal marécageux) pour désigner un appendice du heavy-metal et dont Torche, si on peut l’apparenter à cette mouvance, n’a jamais été l’exemple parfait.

Alors que la plupart de ces groupes se complaisent dans une imagerie où le sang coule à foison, ce quatuor de Floride invoque, des illustrations où figurent nuages et arcs-en-ciel. Ces mêmes combos revendiquent également la grande technicité de leurs riffs, en revanche Torche trempent leurs compositions dans la mélodie avant d’y imprégner un volume qui conviendrait aux « metalheads ». Sur une durée qui avoisine les dix ans, ils ont été capable de retenir l’adhésion d’un public autant friand d’accroches pop que de sons boueux et, sur Restarter, il n’y a aucune raison pour que cela cesse.

Débuter l’album sur un titre aussi puissant que « Annihilation Affair » sans encombre aurait été une entreprise plus que difficile pour n’importe quel groupe ; cela semble pourtant monnaie courante pour Torche qui s’en tirent avec aisance et fluidité. « Minions », le morceau phare, répand un blitz sinueux de guitares qui tourbillonnent et halètent simultanément et cette sensation de lourdeur implacable s’accentue encore plus profondément que sur leur précédent opus, Harmonicraft. Torche parvient néanmoins à toujours la conciloier avec une approche pop y compris dans l’intensité de « Undone » ou du climat martelé aux vocaux possédés qui court sur « Believe It ».

Restarter est, par conséquent, un disque paradoxal. Il est porteur d’agression mais se montre sophistiqué et lisse ; ce n’est sans doute pas un grand en avant par rapport à Harmonicraft mais une confirmation de ce que le groupe est capable de continuellement peaufiner sans se répéter.

***1/2

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s