No BS: Just Rock & Roll!

Tant qu'il y aura du Rock!

The Madden Brothers: « Greetings from California »

The Madden Brothers (le projet alternatif de Joel et Benji Madden de Good Charlotte) viennent de sortir leur « debut album », Greetings From California. Le duo pop s’est écarté de ses racines pop punk pour s’adonner à des compositions pop rock si accrocheuses et faciles qu’elles ne pourront que vous faire sourire sans même que vous ne vous en aperceviez.

Le disque est divisé en deux parties. La première est remplie de titres pop enlevés avec une plage d’ouverture, « Dear Jane (Intro) », qui sera un aperçu des morceaux qui vont se succéder avant de plonger dans un « Dear Jane » groovy suivi d’un « Brixton » puis, un peu plus loin de « UR », parfaits exemples de pop ensoleillée avec leurs guitares acoustiques et les harmonies lumineuses. « Jealousy (All your Friends in Silverlake) » introduira des synthés sur un morceau de heavy pop et « Love Pretenders » représentera une de ces chansons d’amour perdu addictive avec un chorus qu’on n epeurt que reprendre en coeur et son rythme infectieux qui pourrait très bien en faire un hit s’il avait les faveurs des radios.

La face deux est inspirée de la pop FM ds 70s. Elle commencera, comme au début, par un « Calfornia Rain (Intro) » avant de céder la place à les climats plus sombres de « Calfornia Tain ». Les jumeaux racontent leur itinéraire vers le succès musical et c’est d’ailleurs le premier titre écrit par eux deux. « Brother » continuera dans la même veine maussade, évoquant des frères perdus et aveuglés accompagné par un solo d’harmonica magistralement adapté à l’atmosphère du titre. « Bad » prendra une route psychédélique plus heureuse comme si il était désormais question de délivrer des bonnes vibrations.

C’est cette alternance de climats qui donne à ce presqie album conceptuel matière à soutenir notre intérêt. Un rythme bossa nova (« Greetings) ne sonnera alors jamais comme une greffe et c’est cet amalgame de vocaux harmonieux, de guitare acoustique remise au goût du jour (« Suddenly », « Empty Spirits » )qui, en apportant une douce tristesse cumulée à des passages brillant d’énergie, donnera à Greetings from California un parfum de carte postale qu’on est aussi content d’envoyer que de recevoir.

***1/2

30 décembre 2014 - Posted by | Quickies | ,

Aucun commentaire pour l’instant.

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :