Outrageous Cherry: « Digital Age »

Si vous connaissez déjà Outrageous Cherry, The Digital Age ne marquera pas un franc départ de leur pop psychédélique mêlant le garage, un style qui est le leur depuis les années 90. et plus de 13 albums.

Ils ont eu le temps de peaufiner leur son avec des résultats variés mais, même si démarre sur de bons auspices (« Energy » est une belle démonstration d’assertion débridée), ce nouvel opus n’arrive pas à maintenir une telle qualité pendant longtemps. « (You’re A) Vortex » déborde d’allant mais celui ci semble aller dans tous les sens et ne parvient pas à canaliser notre attention.

D’une manière générale voilà un album qui aurait bénéficié d’un son plus clean et d’accroches plus agressives au lieu de se figer dans le fuzz. Quelques morceaux trouveront néanmoins grâce ; sans surprise ce sera ce qui est le plus dépouillé comme le très pop « I Think She’s Alright » qui pourrait tout droit sortir d’un album des Modern Lovers.

Ce qui est navrant est qu’après de si longues années, Outrageous Cherry privilégie l’amateurisme (« Priceless Thing ») et manque singulièrement d’ambition. Ce disque ne reflète en rien un groupe qui indiquerait qu’il cherche à renforcer un son et à le rendre rafraîchissant.

Au total, Outrageous est un terme qui convient aujourd’hui fort peu au combo. Pour être outrageux il faut être provocateur et, surtout, ne pas montrer signe de stagnation mais d’envie. On aura du mal à passer sur des bouche trous comme « Nameless Strangeles » et on déplorera que Outrageous Cherry soit devenu si inoffensif.

**

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.

%d blogueurs aiment cette page :