Smoke Dawson: « Fiddle »

Dans l’univers de la musique, le violon a toujours eu la réputation d’être l’instrument du Diable. Passons sur Paganini ou Aristote et allons dans l’univers de la country où le « fiddle » a conservé cette « renommée » tant il a été associé à la débauche qui est associée à la boisson et la danse que sa tonalité suscitait.

Il est vrai que son écoute provoque une réaction viscérale que ni le piano ni la guitare ni les cuivres ne peuvent revendiquer. Le son du fiddle peut être familier et effrayant et Fiddle, une réédition d’un album de Smoke Dawson, en est la parfaite illustration.

Nous sommes ici plus dans le domaine du folk américain et de la musique des Appalaches mais on y retrouve également des échos vocaux et poétiques qui ne sont guère éloignés d’un chanteur comme Van Morrison.

Les méloies de la plupart des 17 plages (par exemple « John Brown’s Dream », « Cacklin’ Hen », « Turkey in the Straw » ou « The Girl I Left Behind Me ») sont aisément reconnaissables même pour quelqu’un qui n’écoute de la folk populaire américaine qu’accessoirement ; elles sont, pour la plupart, familières interprétées par d’autres artiste ce qui souligne la nature omniprésente de l’instrument et des musiciens qui les sont passées sur plusieurs générations

À chaque fois elles o,nt été retravaillées, revigorées sans être trahies ce qui fait qu’il est parfois difficile de distinguer l’original de la version la plus récente. Ainsi, « Pretty Polly » est ici aussi vivifiant que ce qu’on trouve dans l’interprétation de Ralph Stanley en allant même jusqu’à imiter l’introduction aux cordes pincées de ce dernier.

Dawson joue aussi de la cornemuse, apparition étonnante sur le medley « Connaughtman’s Rambles/Devil’s Dream/Marche Venerie » et l’album se terminera sur un « The Minautor » dont le bourdonnement renouera avec l’aura qui reste projetée sur cet instrument, un effet aujourd’hui plus fort car nous savons que ce côté spectral ne vient pas de Satan mais de nous-même.

***

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.