No BS: Just Rock & Roll!

Tant qu'il y aura du Rock!

The Wytches: « Annabel Dream Reader »

Brighton est devenu a désormais une scène musicale bourdonnante à l’exemple de Rpyal Blood, un groupe qui a fait rerentrer le rock dans la conscience publique mais c’est surtout The Wytches, un trio surf-doom, et leur premier album, Annabel Dream Reader, qui risque de s’imposer dans la longévité.

Leurs premiers « singles » ont fait qu’ils ont été comparés à Jack White , The Arctic Monkets, Nirvana et Black Sabbath et, dans le prolongement, l’écoute de leur premier opus démontre en quoi celle-ci est une expérience unique.

Les moments phares sont légion, par exemple sur « In Wire Frame Mattress » le travail à la guitare de leur ledaer Kristian Bell est exemplaire dans la manière sont il passe d’un craqauement émotif à l’autre. Il incorpore des accords pentatoniques égyptiens avec des effets de pédale haut-perchés, apportant comme des crissements sans cesse renouvelés et divers.

« Weight And Ties » sera une surprise par son tempo de valse, geste musical aussi plaisant qu’il est étonnant et un morceau comme « Summer Again » so,nera comme une lamentation aux proportions énormes se terminant sur ce refrain déchirant : « Dead love is all we are, throw me on the floor, show me to the door. » .

C’est d’ailleurs le lyrisme sans faille de Bell qui, ajouté aux lignes de basses de Daniel Rumsey et aux percussions funèbres de Gianni Joney, maintient une cohésion et propulse The Wytches bien au-delà des ses « rivaux ». Ils vont plus loin que Temple en imagination et abordent sans fard une thématique faite de désir frustré et d’appréciations tordues de l’existence (l’éloquant« Wide At Midnight »).

Bell avait décrit ce disque comme leur « entrée dans le monde musical ». On peut y voir une analogie avec la naissance : coups de pieds, cris et férocité. Mais Annabel Dream Reader va bien au-delà de cela car lui aussi nous introduit dans un autre univers ; celuyi où les sons et les sentiments se font volatiles, témoins de l’inconstance qui est propre à nous tous, et qu’il est un défi pour chacun de relever et d’assumer.

****

12 septembre 2014 - Posted by | Quickies |

Un commentaire »

  1. […] The Wytches: "Annabel Dream Reader" […]

    Ping par "En tout engouement": Interview de The Wytches. | No BS: Just Rock & Roll! | 14 septembre 2014 | Réponse


Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.

%d blogueurs aiment cette page :