No BS: Just Rock & Roll!

Tant qu'il y aura du Rock!

Rapid Talk: Interview de + / –

Les New Yorkais de + / – (Plus/Minus) ont un sacré pedigree musical. Leur leader James Baluyut qui a conçu le projet en 2000 et le chanteur-guitariste, Patrick Ramos, ont tous deux participé à Versus pendant près de dix ans avec le frère de James, Richard. Ces derniers sont peut-être un des groupes indie les plus sous-estimés des années 90 sortant des disques ambitieux qui n’ont jamais réuni rien de plus qu’un bon accueil clairsemé et la fixation obsessive de Sam Fogarino de Interpol qui cherchait désespérément à les faire connaître.

Entretemps, le batteur Chris Deaner, avait fait ses armes avec Prescott Curlywof de Austin et avait également joué avec Kelly Ckarkson, illustrant en quoi son approche était à la fois grandiose et pleine de dynamite.

+ / – sont une unité resserrée, à des années lumières des premiers projets solos de Baluyut avec son ordinateur portable et, au bout de 14 ans, ils ont enfin enregistré ce qui est sans doute leur meilleur album, l’étincelant Jumping The Tracks. Si on lui demande en quoi les six années de latence ont gêné ou aidé le groupe, Baluyut tranche:

« Un peu des deux. de toute évidence toute cette impulsion que nous avions dans les années 2000 est partie. Les fans qui ne nous suivaient que de loin ne sont plus là. Mais ceux qui en étaient des vrais, sont toujours présents et nous attendent. Les gens qui sont les moins inventifs continuent ailleurs, c’est la règle. Ce qui importe c’est de maintenir l’attention des gens. Une pause prolongée n’est certainement pas un adjuvant pour cela. Mais avoir du temps pour réfléchir à un album et à en faire quelque chose de meilleur que jamais ne peut qu’être bénéfique. Patrick et moi avons beaucoup parlé de réalisé un album qui soit un classique et je crois que celui-ci l’est. Nous n’avons aucuns regrets quant à son contenu. »

Ceci étant dit, le fait d’avoir ouvert pour Death Cab For Cutie et d’avoir été sollicités par The National pour tourner avec eux et de les voir atteindre un succès tel qu’ils jouent désormais dans des gros stades leur a donné une certaine assise qui leur a permis de graver de superbes albums sur leur premier label, le vénérable et historique Teen-Beat. + / – n’ont sans dote pas autant de visibilité que ces autres combo mais les leurs plus ardents supporters n’hésiteront pas à écouter et d’adorer d’anciens disques comme Jumping et les plus néophytes seront surpris d’écourter des productions qui valent bien plus que ce à quoi ils s’attendaient.

Baluyut prétend être plutôt imperméable au rôle que sa musique peut avoir dans la vie des gens mais il est toujours surpris par l’effet provoqué par ses compositions quand elles sont exprimées au près du public : « On essaie juste de faire quelque chose qui a du sens pour nous et espérons que cela se communiquera aux autres ;je ne suis pas certain de ce qui peut l’être d’ailleurs, peut-être que ça a à voir avec nos tendances sombres et le fait de s’y réferrer souvent.… J’ai eu quelques mails de gens qui y voyaient des messages qui n’y figuraient pas du tout. C’est intéressant de penser que vous pouvoir établir un rapport avec des personnes alors qu’ils ont une interprétation qui va totalement à l’envers de ce que vous essayez de véhiculer. Ce n’est pas que je ne veux pas me connecter à eux, c’est juste ainsi que je procède. »

30 juin 2014 - Posted by | Rapid Talk

Aucun commentaire pour l’instant.

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :