No BS: Just Rock & Roll!

Tant qu'il y aura du Rock!

Peter Murphy: « Lion »

Ce dixième album de Peter Murphy est produit par le bassiste de Killing Joke, Youth, et son influence se fait se sentir de manidère évidente dès le titre d’ouverture de Lion : « Hang Up ». Des guitares remuantes et des beats électroniques sombres propulsent l’ancien chanteur de Bauhaus vers un décollage abrasif dont le baryton sonore réduit à un rugissement granuleux évoquera Jaz Coleman, le vocaliste de Killing Joke.

C’est une amorce d’album assez frappante dans la mesure où elle plante les graines de ce qui est un départ sonique pour un Peter Murphy dont les styles vocaux sont d’ordinaire plus mélodieux.

Lion, agit en fait comme un hybride entre ses travaux les plus expérimentaux, les flirts avec la techno de Cascade en 1995, la submersion dans les atmosphères du Moyen Orient sur Dust en 2002 et les approches « guitar rock » plus musclées de Ninth en 2011.

Le « single » « I Am My Own Name » est une parfaite distillation de ces styles ; une intro exotique, des claviers gothiques glaçants et la voix de Murphy en mode mélodique. « Low Tars » enfin révélera la synth-pop 80’s don,t le chanteur s’était entiché et dont il fera ici un pastiche.

Le chanteur sonne très en voix et plein de vigueur ce qui est une bonne nouvelle pour un artiste affecté par des nombreux problèmes légaux et, avec Youth, ils forment une parfaite dichotomie Yin et Yang en déboulonnant tous les éléments de ces sous-genres et en leur apportant un sursaut d’adrénaline.

Tous les titres ne sont pourtant pas réussis : « The Ghosts of Solkan Lake » et « Holy Clown » sont trop répétitifs et ressemblent plus à des esquisses soniques que des chansons abouties et le rocker mid-tempo « Eliza » souffrira d’un chorus trop multi-tracké et d’une mélodie hasardeuse.

On trouvera, après tout Maurphy a désormais plus de 50 ans, quelques ballades aux tonalités sépia en particulier la mélancolique « I’m On Your Side » et la crépusculaire « Loctaine ».

Lion est un effort particulièrement fort si on considère la somme de ses parties. Il est toujours rafraîchissant de voir un artiste avançant en âge garder la passion de sa jeunesse. Ça n’est peut-être pas son meilleur disque, mais il fait encore tpreuve d’une certaine grandeur.

***

10 juin 2014 - Posted by | Quickies | ,

Aucun commentaire pour l’instant.

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :