No BS: Just Rock & Roll!

Tant qu'il y aura du Rock!

TEEN: « The Way And Colour »

 

Malgré son patronyme, ce combo de alt rock basé à Brooklyn n’est pas un ensemble juvénile car son nom vient de Kristina « Teeny » Lieberson ancienne claviériste de Here We Go Magic et sa musique, n’a pas non plus cette empreinte puisque, après un premier album assez versatile et inconsistant, The Way And Colour se caractérise par une coloration plus homogène et dense.

Produit par l’ancien Spacemen 3 Sonic Boom nous avons affaire ici à une pop hypnotique montrant un penchant certain pour un son plus audacieux mais aussi plus clean.

Derrière cela se cache pourtant la même intensité, à l’exemple du morceau ouvrant le disque, un « Rose 4 U » particulièrement ambitieux de par sa ligne de basse répétitive, ses cordes étranges et une structure vocale qui s’aventure dans une complexité assez démente.

Ce prélude est comme celui d’un groupe qui veut ne pas se poser de limites, mais qui parvient néanmoins à contrôler ses sons. « Not For Long » et « Sticky » s’empare d’un R & B basique et vrombissant mais lui donnent un petit décalage d’où nous parviennent des couches orientalistes.

Voilà pour l’expérimentation, voilà aussi pour la maîtrise : « Breathe Low & Deep » va un peu plus loin dans cette vision désespérée et sombre que Teen parvient pourtant à contrebalancer et « As If I Had No Choice To Plead » amalgamera de la même manière crescendos gothiques et trompette claironnante en arrière fond.

D’un point de vue instrumental, les guitares ont parfois surjouer de la distorsion mais le groupe parvient à donner une touche étonnamment humaine à ses synthétiseurs. C’est ce virage vers l’émotion, la tristesse sous-jacente, que TEEN s’emploie à véhiculer à l’exemple du futurisme robotique de « More Than I Ask For » ou de la noise pop débridée mais tout sauf joyeuse qu’est « Reconsider ».

Un son riche et une atmosphère toujours aux limites de l’anormalité, TEEN n’est pas un groupe novices ; son innovation mélodique apporte une touche supplémentaire à ce vivier artistique que ce bourg de New York semble être devenu aux dépens de Manhattan.

***1/2

 

 

24 avril 2014 - Posted by | Quickies |

Aucun commentaire pour l’instant.

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :