No BS: Just Rock & Roll!

Tant qu'il y aura du Rock!

Woods: « With Light & With Love »

Ce groupe de Brooklyn polissait ses tonalités depuis belle lurette quand un hit inespéré, « Songs of Shame » les a placés sur le devant de la scène. Après Bend Beyond, les voilà de retour pour un With Light And With Love ils approfondissent ce mélange entre leurs racines lo-fi encore présentes sur leur « single » et une approche plus pop basée sur des climats plus immédiats et ouverts.

Sur ce huitième album ils ont pourtant réincorporé leurs petits interludes effrayants au sein des mélodies, mais ces derniers, auparavant isolés, font maintenant partie intégrante de leur son. Les percussions demeurent donc étouffées mais ont moins marquées et plus avenantes et les mélodies addictives de Bend Beyond se trouvent ici plus raffinées avec, malgré des compositions plus chatoyantes, le falsetto de Jeremy Earl restant la principale caractéristique du combo.

Ce disque est donc un bon petit album de folk avec un côté aventureux légèrement prononcé et dont la moindre préoccupation semble de raconter des histoires convaincantes et d’être agréable à écouter. Sa présentation est virginale et imprégnée de joliesse même si elle devient très vite prévisible. Quelles que soient les méthodes utilisées, le but est facilement atteint bien que la tendance à aller vers des éléments plus expérimentaux semble chatouiller le groupe par le biais d’éléments bizarres se frayant un chemin au milieu des morceaux.

Cela n’empêche pas l’album d’offrir un plaisir d’écoute, tout en percevant que Woods peut aller plus loin qu’il ne le fait. Il s’y emploiera d’ailleurs sur la chanson titre qui s’étalera sur près de neuf minutes, mais là encore il s’emble s’être arrêter à mi-chemin.

With Light And With Love ne joue pas néanmoins petit bras ; qu’il oscille entre des refrains enjoués et d’autres inconsolés les résultats sont gratifiants. Ce qui fait défaut en termes de surprise értant compensé par la qualité à l’exécution
***

15 avril 2014 - Posted by | Rapid Talk | ,

2 commentaires »

  1. […] faisait un certain temps que Woods ne s’étaient pas manifestés aussi la sortie de With Light & With Love sur leur propre label Woodsist label était attendue. Leur bassiste, Kevin Morby, étant parti pour […]

    Ping par rapid Talk: Interview de Woods. | No BS: Just Rock & Roll! | 25 avril 2014 | Réponse

  2. […] Morby a passé ces dernières années à être le bassiste du groupe psyche-folk Woods et à faire partie des Babies avec l’ancienne Vivian Girl Cassie Ramone. Il a quitté ces […]

    Ping par Kevin Morby: « Still Life  | «No BS: Just Rock & Roll! | 22 novembre 2014 | Réponse


Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :