No BS: Just Rock & Roll!

Tant qu'il y aura du Rock!

Rapid Talk: Interview Mac DeMarco

« J’ai déjà eu des ennuis avec mon label parce que j’avais donné trop de détails sur mon album…il vont finir par me caster ! » Fidèle à l’image que son premier disque véhicule, Mac DeMarco est limite provocation quand il aborde son nouvel opus, Salad Days.

Ce début n’est pas des plus engageants, mais malgré sa crainte de perte de virilité, DeMarco va, peu à peu, glisser quelques détails qui vont nous permettre de la comparer à son premier effort, 2.

Selon lui on peut s’attendre à une continuation de ses tonalités initiales, « peut-être un peu plus étranges, peut-être plus conduites par le clavier. On ne sait jamais quand on entre en studio, il fait sans doute une plus grande place à l’émotion, au cœur mais il part toujours dans tous les sens. »

« Ça n’est pas un immense pas de géant par rapport à ce qu’était 2 en comparaison de Rock and Roll Night Club », poursuit-il, « il y a quelques différences car la plupart des morceaux sont plus sur un mode midtempo. C’est bizarre car j’ai tout fait en à peu près un mois. J’étais dans cette humeur particulière et je n’avais pas vraiment envie d’écrire une chanson « rock ». »

En début d’année, DeMarco avait sorti une bande annonce pour nous préparer à la venue de Salad Days dans laquelle on voyait un homme nu dansant avec sa gutare, un clavier au son digne des films pornos des 70s et des textes parmi lesquels figurait : « Give me pussy / A litthe bit of pussy / Some pussy in the morning And maybe in the evening too. » DeMarco est néanmoins prompt à affirmer qu’il y a chez lui bien plus que des plaisanteries salaces délivrées avec aisance. Il est certain qu’il y a inévitablement un sens aigu de la lubricité dans ses spectacles mais « on y trouve également des moments de douceur, surtout quand j’amène sur scène pour chanter avec moi ma petite amie, Kiera McNally. »

« On a cette réputation d’avoir un show un peu déglingué », reprend-il, « mais, en vérité, tout dépend de comment je me sens. Si je suis de bonne humeur, c’est ce climat que je veux véhiculer durant le spectacle et comme il y a des chansons d’amour on ne trouve pas uniquement des plaisanteries triviales. »

Il en va presque de même pour Salad Days d’ailleurs : « Le nouvel album est plein de trucs bizarres. Tout y est très sérieux pour moi mais je ne sais pas si d’autres personnes vont comprendre de quoi je parle ; et je ne le dirai à personne non plus. Ce qui est différent pour moi est le fait que les idées derrière les morceaux sont délivrées de manière plus concise. »

A-t-on donc une mauvaise estimation du caractère de DeMarco ? Ses albums sont, après tout, plus légers et nuancés que les descriptions de lui en jeune homme « stoner rock » qui ont été avancées. « Tout ce truc autour du « stoner rock » est marrant pour moi. Quand je lis ça dans un article, je me dis : « Encore des gens qui ne savant pas de quoi ils parlent. C’est peut-être la « vibe » qu’apporte ma musique. Beaucoup de gens viennent me voir à mes shows et me disent : «  Eh mec, tu as du griller pas mal de joints avant de monter sur scène. » Et quand je leur dis : « Ben non, je ne fume pas d’herbe, en fait. » c’est comme si leur monde s’écroulait sous mes yeux. »

La réputation de plaisantin de DeMarco est sans doute méritée mais il y a chez lui une tendresse et l’importance qu’il donne à sa petite amie véritablement touchantes. « Je sors juste d’une tournée de un an et je n’ai pas envie d’écrire, « Je me suis défoncé grave à Budapest ! » ou « Mon Dieu, Londres c’était dément ! » Je ne suis pas capable de faire une chanson comme cela Tout ce que je compose a à voir avec ma vie privée ; c’est le seul moyen que j’ai pour me comprendre. Et en plus j’adore composer ! »

 

 

 

4 avril 2014 - Posted by | Rapid Talk

Aucun commentaire pour l’instant.

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.

%d blogueurs aiment cette page :